Le musée de la Vallée de Barcelonnette, 30 ans déjà !
L’environnement et le quotidien créent-ils des identités ?

Le musée de la Vallée de Barcelonnette célèbre ses trente années d’existence. Trente années durant lesquelles il a entretenu et fait revivre la mémoire collective des fameux Barcelonnettes. Installé dans une villa particulière édifiée par le « mexicain » Alexandre Reynaud, il conserve et expose, depuis 1988, les traces du passé d’une communauté qui a alimenté une émigration « en chaîne » vers le Mexique. Reynaud est l’exemple type de ces « Bas-Alpins » qui ont prospéré et contribué au « miracle porfirien ». Fondateur de magasins à Mexico, il fut également actionnaire de différentes entreprises textiles et des plus importantes banques mexicaines. En 1908, sur la base des plans de l’architecte parisien Eugène Ewald, il confia à Miguel Ángel de Quevedo la construction du grand magasin « Las fabricas Universales ». Cet édifice demeure actuellement un des témoignages les plus remarquables de l’architecture de style « Art nouveau ».

La docteure Fátima López Pérez de l’université de Barcelone qui étudie l’Art Nouveau à Barcelone, Paris et Puebla a donné une conférence afin de partager les résulats de ses recherches. Durant la discussion qui suivit son exposé, l’auditoire souleva la question de l’absence de politique publique de conservation d’un patrimoine qui se dégrade de jour en jour et qui fait maintenant partie du paysage urbain.

« Au fil des jours, la vie quotidienne et l’identité » furent les thèmes que développa Bernard Lavalle, professeur émérite de l’université Paris-III Sorbonne-Nouvelle, lors de la conférence qu’il donna dans le cadre du séminaire « México Francia ». Comment reconstruire le quotidien des personnes qui vécurent avant nous ? Quelles sources utiliser ? Quelles sont les approches les plus pertinentes ? Ce questionnement alimenta notre réflexion et permit de mieux appréhender le sens de la présence et de l’influence des étrangers dans notre pays. Au fil du temps, les migrants s’adaptèrent et enrichirent la société qui les accueillait générant, de la sorte, des formes uniques de sensibilités dont l’étude est devenue incontournable pour la recherche sur les migrations.



Plus des Nouvelles

Accueil

México-Francia : présence, influence, sensibilité est le nom d’un réseau de recherche et d'enseignement fondé au printemps 1997. Il est consacré à l'étude de l'impact et du sens historique de la présence française au Mexique, dans la perspective de la mondialisation. Des chercheurs et des étudiants de diverses institutions, au Mexique, en France et aux Etats-Unis, y participent. Il dispose d'un séminaire, organise des conférences, publié des livres et collabore avec des centres de recherche, des associations et des musées.

               Nouveautés

Événements
Conferencia

Le quotidien en tant qu identité: penser à l ...

Témoignages
Audio

Presencia francesa en México (2a parte) ...

Publications
Libros &

Un instrumento de los demás. Gaëtan Souchet

Vous êtes notre visiteur N°  85,276   Merci !